Un nouvel outil qui change tout !

Une habitude qui n’allait pas sans risques et difficultés. La décision est prise de se doter d’un outil Groupe dédié à l’élaboration des publications financières, comme le souligne Anne Coupé-Saladin, Directrice de la Comptabilité du groupe Icade :

« À l’origine, je devais travailler sur la refonte du système de consolidation des comptes et rendre le processus d’élaboration des états financiers consolidés plus fiable. Et puis, une idée s’est imposée. Quitte à mettre un nouvel outil en place, autant revoir le document de référence en profondeur. C’est ce que nous avons fait. »

Collaborer et automatiser Le projet a été mené conjointement avec Hakim Benchaad, Responsable Étude au Pôle Finance du groupe, qui n’a pas oublié

« le casse-tête que représentaient les modifications de dernière minute, le temps passé à résoudre les incohérences entre plusieurs parties du document de référence et la difficulté à identifier les auteurs de telle ou telle contribution. »
À quoi Anne Coupé-Saladin ajoute « un manque de travail collaboratif » et le constat que « plus il y a d’intervenants dans le processus et de strates réglementaires imposées par l’Autorité des Marchés Financiers, plus il est nécessaire de structurer la manière de procéder. »

Avec la solution IBM CDM de reporting financier, place à la collaboration entre contributeurs et à une véritable gestion de projet. Choisi parce que largement éprouvé et réputé, ce logiciel a tenu ses promesses.

De plus, Icade dit avoir été « bien conseillé et bien accompagné » par IENA Consulting. Un partenaire IBM réactif qui a mis son expertise technique au service du groupe immobilier pour renforcer l’automatisation de la plateforme.

Des gains impressionnants

Une fois choisie, la solution IBM a été mise entre les mains de la vingtaine de contributeurs pour l’édition 2014 du document de référence du groupe Icade, publiée en 2015.
« Cette première édition réalisée de bout en bout avec CDM a créé un effet de levier impressionnant, remarque Hakim Benchaad. Le délai de production a été réduit de moitié et la cohérence des données assurée. »

Les données fournies par SAP BFC et maintenant IBM Cognos TM1 sont automatiquement intégrées par CDM. En cas de modification d’un chiffre, le système contrôle la cohérence de tous les calculs sous-jacents. Même satisfaction pour Anne Coupé- Saladin qui qualifie IBM Cognos Disclosure Management :

« D’aide considérable à la structuration du document, tant pour son contenu que pour son mode de production.Au-delà d’un outil informatique, c’est un outil de production opérationnel qui guide la réflexion et organise le travail en mode collaboratif. »

De nouveaux rapports en perspective La réalisation de la deuxième édition s’est révélée tout aussi performante. La gestion de projet permet de suivre en temps réel son avancement, qui fait quoi y compris les échanges avec les commissaires aux comptes. Tout est historisé, les redites évitées sauf obligation, les changements de dernière minute facilités tout en sécurisant les données. C’est tellement vrai que les comptes sociaux présentés au conseil d’administration du groupe Icade sont directement extraits du document de référence.

D’ailleurs, le nombre de rapports financiers publiés avec IBM Cognos Disclosure Management se multiplie. Même les directions opérationnelles et
la direction des ressources humaines veulent l’utiliser. Un vrai plébiscite !
Dernière production en date : les 150 planches Power Point du « slide show » présenté aux analystes financiers, auxquelles près de vingt-cinq personnes ont contribué.

Rapidité et qualité garanties.

Iena ConsultingUn nouvel outil qui change tout !
Share this post